anipassion.com

La sexualité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La sexualité

Message par lamos le Sam 29 Juil - 2:17

Moi je ne t'es jamais pointé du doigt.

Je dis juste que chaque déclaration sur des sujets aussi important que celui ci mérite d'être pris après mûr réflexion.
On ne peut pas lancer des choses sans donner un minimum de source (j'avoue que c'est une démarche universitaire que j'ai eu l'habitude d'utiliser dans mon cursus). Encore une fois cette exigence s'impose d'elle-même vu la nature du sujet.

Après tu as ton point de vue et il est ce qu'il est. Dans tout les cas respectable.

Mais si quelque chose me choque je le dis et c'est aussi simple que ça.
Mais je ne sais toujours pas comment le sujet en est arrivé là. Le topic n'était-il pas centré autour du Hentaï ?

lamos
Vu comme le possible futur Hokage
Vu comme le possible futur Hokage

Nombre de messages : 604
Age : 33
Localisation : l'ile des Hommes Poissons
Date d'inscription : 01/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par Apologize² le Sam 29 Juil - 10:17

...^^ mais on sait bien que tu n'es pas contre nous... et surtout que tu ne défend pas la pédophilie, tu as essayé expliqué que la pédophilie, est une histoire de moeurs (ce qui est pour partie vrai, puisque la définition varie d'un pays à l'autre, par exemple, lors d'un mariage forcée d'une fille de 12 ou 14 ans), simplement je dis qu'il y aussi un part de troubles psychologiques chez les gens pédophiles (on peut douter de la santé psychologique d'un homme de 50 ans qui veut un mariage forcée avec une gamine de 12 ans....)...
Je voulais juste dire que les choses sont plus nuancés qu'il n'y parait et que tout n'est pas une affaire de culture, ou d'éducation comme vous le disiez plus haut avec RASO, mais aussi, dû à des origines biologiques, psychologiques,... et enfin de rencontres, ou de choix personnels...

Apologize²
Employé saisonnier chez Mamie Tsunade
Employé saisonnier chez Mamie Tsunade

Nombre de messages : 1091
Age : 30
Localisation : au coeur d'une grande bibliothèque
Date d'inscription : 20/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://apologize0101.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par Invité le Jeu 3 Aoû - 16:06

J'ai fait un peu de ménage, y avait quelques posts très pertinents dans le fabuleux topic sur l'Hentai. Voici donc un sujet "sérieux" sur la sexualité dans le bon forum Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par RASO le Mar 15 Aoû - 14:27

de toute manière on ne peut dire à l'avance si un individu deviendra détraqué sexuel ou non.... car il y a beaucoup trop de paramètres qui rentre en compte que le calcul est infesable.... et d'ailleurs comment le certifié avec exactitude? impossible!

je pense que la meilleure façon de lutter contre ça c'est d'essayer de limiter les situations qui risquent de favoriser des personnes à basculer dans la sexualité malsaine.... non pas en enlevant tout les films pornos à la télé ou en punissant son fils qu'on surprend en train de se satisfaire.... il faut je pense passer encore et toujours par la voie de la discussion.... ne dit-on pas " un homme prévenu en vaut deux " ? bon ce n'est qu'un proverbe je sais mais il n'est pas si faux que ça.... un individu qui connait son corps aura moins de chance d'être frustré par sa sexualité.... mais la discussion ne doit pas se faire qu'avec les parents car à l'école aussi la frustration peut naître.... combien de détraqué (sexuel ou pas) on vu la naissance de leur frustration se passer à l'école.... il suffit d'être rejeté sans cesse par les filles.... être le souffre douleur.... être homosexuel et mal dans sa peau vis à vis des camarades qui traitent n'importe qui de "pd"....

enfin bref c'est tout les jours que nos comportements provoquent la naissance de frustration.... et je pense qu'en y réfléchissant bien.... il est préférable de parler un tout petit peu avec le mec que l'on déteste le plus.... plutôt que de voir sa fille se faire violer par un mec à qui l'on à pas parler dans le passé....

RASO



Nombre de messages : 3460
Age : 28
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par Apologize² le Mar 15 Aoû - 15:38

Je suis d'accord avec ce que tu dis, la discussion est la voie à privilégier,... Mais il faut aussi compter que quelqu'un qui a été abusé enfant à un risque accru de devenir à son tour bourreau, reproduisant le schéma passé, c'est pourquoi un suivi pour ces personnes plus fragiles du fait de leur passé est important pour les aider à reprendre une voie normale... Dans l'ensemble, c'est le manque de prévention et discussion qui caractérisent ce genre de situation, tout comme un manque de prise en charge des délinquants sexuelles qui favorise la récidive...

Apologize²
Employé saisonnier chez Mamie Tsunade
Employé saisonnier chez Mamie Tsunade

Nombre de messages : 1091
Age : 30
Localisation : au coeur d'une grande bibliothèque
Date d'inscription : 20/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://apologize0101.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par lamos le Mar 15 Aoû - 20:42

C'est très difficile à dire. Même si je reste persuadé que le dialogue est indispensable il en demeure pas moins qu'il n'est pas la solution à tous les problèmes en matière de pédophilie.

Je dirais donc que la première chose à faire est certe un travail de prévention. Ce travail doit cibler les populations victimes en d'autres termes les ENFANTS. Il faut apprendre à nos enfants ce qu'ils doivent faire quand ils sont confrontés aux inconnus en général et aux pédophiles en particulier.

Ce travail devra se faire dans le cercle familliale dans un premier temps et il devra être accompagné dans un second temps d'un travail en milieu éducatif.
C'est pour cela que je pense que l'école doit jouer un rôle central et cela en raison de la nature même de l'école (obligatoire c'est là qu'on pourra toucher un large public).

Maintenant que cela est dit une question se pose : comment peut-on appliquer cette jolie théorie ?

Education Nationale doit jouer son rôle à 200 % et etant un service public ce rôle qui lui incombe devrait couler de source.
Ceci impose donc une formation préalable qui viserait à rendre le personnel enseignent apte à résoudre tout types de problèmes en rapport , même infime, à la pédophilie car il (le personnel enseignent) devient la cléfs de la réussite d'une telle initiative.

Mais, car il y a un mais, des effets négatifs vont surment apparaitre. C'est à dire que des personnes seront accusés d'être pédophile sans l'être....
Mais c'est un risque qu'il faut prendre !!! En tout cas, en ce qui me concerne, si un pouvoir décisionnel m'était attribué il va sans dire que ce risque je le prendrait.

lamos
Vu comme le possible futur Hokage
Vu comme le possible futur Hokage

Nombre de messages : 604
Age : 33
Localisation : l'ile des Hommes Poissons
Date d'inscription : 01/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par dwarf of naheulbeuk le Jeu 31 Mai - 21:33

Gros up.
Me baladant un peu sur le fofo, je suis passé par ce sujet, évidemment par hasard total siffle

Bref, je pense pouvoir apporter une petite précision à Lamos sur sa volonté de voir l'Education Nationale intervenir plus avant dans ce problème.
Du haut de mes 2 années d'expérience, je commence à déjà avoir une belle base de données d'anectodes (certaines marrantes, d'autres effrayantes et enfin trop de franchement dégueulasses) concernant la sexualité au collège.

Ne nous égarons, pas, je répondais au départ sur le rôle que se doit de jouer l'Education Nationale. Durant ma formation (de prof de maths en collège), j'ai eu droit en tout et pour tout à 1 après-midi consacré à: l'enfance en danger.
C'est à dire qu'en une après-midi, on a osé prétendre "traiter" les cas de: pédophilie (ne restez jamais seuls dans une classe avec un(e) élève!!--- vous courez de trop gros risques!), inceste (au moindre soupçon, référez-en à votre supérieur hiérarchique qui décidera peut-être de la nécessité de mettre ou non au courant le procureur; qui lui contactera les services sociaux et la police pour mener une enquête aprofondie sur la famille et soustraira l'enfant dans la journée même; enfin, on verra quoi... o_O' ), enfants battus, enfants en grande détresse psychologique...
Il est 16H, ça, c'est fait! On se revoit la semaine prochaine.

Suis-je le seul à considérer que ceci est une vaste fumisterie??????

Durant une année de stage, j'ai appris à produire et respecter des progressions, suivre le sacro-saont Programme officile, enseigner les mathématiques avec un bel ordinateur et faire des activités de découverte pour nos chères têtes blondes. Cela, je l'ai mis en pratique dans un établissement pépère, 6H par semaine devant les gamins (le reste en préparations et en "formations" de cet acabit).

Me voilà cette année, nommé sur 2 établissements (dont un en ZEP). Première discussion avec un surveillant à propos d'une élève absentéiste (et virée depuis, ça règle notre problème, pas trop les siens): ben c'est normal, à 13 ans, elle couche avec tous les mecs de 20 ans du coin sans mettre de capote et bon, ses parents sont venus nous dire de faire gaffe, elle est en train de faire des tests VIH (révélés négatifs heureusement pour elle)...
Une élève de 6ème, en difficulté psychologique, bah elle, son beau-père a été accusé d'attouchements...
Et encore bien d'autres exemples (prostitution dans les WC du collège etc...).
Une précision, ces exemples sont tirés du collège tranquille (non ZEP quoi)

A aucun moment le vénérable mammouth éducationnaire ne m'a fourni les moindres outils pour pouvoir aider ne serait-ce qu'un seul de ces gamins.
La psychologue scolaire? Elle ne peut rien faire, elle se partage déjà entre 5 établissements et ne vient qu'un jour par semaine..
L'infirmière? elle a appelé les parents d'une gamine de 13 ans qui lui demandait une pilule du lendemain CE QUI EST ILLEGAL et DANGEREUX! apparemment, cette charmante personne se fout pas mal de mettre une gamine dans une situation intenable (je passe sur le débat avait-elle raison ou pas de coucher à son âge) face à ses parents, et à ses copines du collège. Bilan des courses, cette remarquable infirmière vient de dégoûter tout un collège de venir la voir (et ce même pour passer prendre des préservatifs par exemple).

Bref, je te rejoins complètement sur le rôle que nous profs nous devrions jouer dans ces questions essentielles; hélas, tu n'es pas près de le voir je pense. Il n'y a en effet qu'une seule solution: une refonte totale de la manière de former les enseignants (ainsi que des effectifs qui permettent réellement de connaître ses élèves et pas des 38-40 élèves en TS comme prévus à la rentrée prochaine dans le lycée du coin...)

Ps: navré de cette réponse qui ressemble un peu trop à une grosse page sur le blues d'un prof et merci à ceux qui ont lu jusqu'au bout.

dwarf of naheulbeuk
Co-traducteur HNT
Co-traducteur HNT

Nombre de messages : 345
Age : 36
Localisation : Si je ne suis pas au ciné, c'est que j'y vais...
Date d'inscription : 04/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sexualité

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum